​Ak100Fòs: un nom qui raisonne fort dans le rap haïtien 

Posted on August 12, 2017, 12:00 am
7 mins

Fondé par quelques jeunes qui habitent aux environs de Christ-Roi et de Nazon, aujourd’hui Ak100Fòs fait partie des groupes rap qui maintiennent le Hip Hop haïtien en vie, notamment avec leur hit « AA kap fèt » qui jouent en boucle dans les tap tap et les motocyclettes de transport en commun.

Ak100Fòs compte quatre (4) musiciens au total: Emerson Bonaventure, (Benex), Michael César (Mika), Destin Doodly (Rock Dady) et Jerry Gaspard (Jay Rocker). Ils ont choisi ce nom de groupe parce que dans la langue créole, « Aksan fòs » charie une connotation qui ouvre la voie à plusieurs interprétation mais surtout cela peint l’image et la sonorité des mots qui deviennent plus forts et qui font plus d’impact.

Le groupe a été fondé en 2013 dans un environnement amical. A cette époque, Benex animait une émission culturelle à Radio Vision 2000, et côtoyait assez souvent Mika, qui l’invitait finalement à former une formation musicale pour représenter valablement leur zone.




La même année ils ont réalisé une première chanson baptisée « Black » qui n’a pas vraiment atteint les résultats escomptés, à savoir tailler au groupe une place de choix sur le marché de la musique locale.  A cette époque, le rap haïtien connaissait une importante baisse de régime avec la sortie du premier album de KLASS, la bande à Richie et Pipo qui obscurcissait non seulement les autres tendances mais aussi attirait la sympathie de tous les amants de la bonne musique…

Toujours en 2013, Ak100fòs donne à consommer le tube que voici: « Backchat », une vraie remixe de la chanson « Nap chat » de la chanteuse Shassy. Ce coup de maitre a permis au nouveau-né de faire son intégration sans forcer dans le milieu musical. Mais ce succès était cartonné uniquement dans la zone métropolitaine.

Fort de cette victoire, Ak100Fòs a publié en 2014 son 3e morceau intitulé « Bouyi zen », une figure de style très utilisée pour décrire les femmes infidèles.  Quelques mois plus, le clip a permis à la population de découvrir le visage de ces quatre rappeurs.

En 2015, ils ont essayé de passer à une vitesse supérieure en dévoilant deux tracks, il s’agit de « Babylone » et « Retire l nan mind ou ft Pjay», qui n’ont pas vraiment fait mouche dans les rues. Babylone (avec une aire de Raggae) passe mieux dans les party mais le public ne connait pas son auteur.

Entre temps, les membres de Ak100Fòs menaient une campagne de charme grâce à des performances un peu grivoises, dans des soirées Dj et ceci dans plusieurs communes du département de l’Ouest. On pouvait les remarquer assez souvent avec les musiciens de Bas Peu de Chose (BPC), puisque dans le passé ils étaient positionnés dans la rivalité opposant les Crips/Mafias et les Bloods.

En 2016, la sortie de la chanson « AA kap fèt », une fructueuse collaboration avec Fantom, MechansT et Konsekans a remis les pendules à l’heure. Elle a connu un succès inimaginable dans les rues. Le titre de la chanson devenait l’un des slogans les plus prisés sur le terrain. Le tube a dépassé la barre de 106.000 téléchargements sur le site de dynastyhaiti.com

Bien que le track soit censuré dans le média local, cela ne ralenti pas sa vulgarisation dans les soirées Ti Sourit, les Night-Club… un peu partout dans le pays.

Un an après sa publication, ce morceau conserve sa popularité et toute sa fraîcheur sur le marché et fait partie des Top 5 hits rap haïtien de l’été 2017, avec « Balèn Bouji, Sa e nan boudaw, Lajan antèman, Livrezon ». Jusqu’à présent c’est la plus grande réalisation de Ak100Fòs en quatre ans d’existence.

En mai 2017, le vidéoclip de « AA kap fèt » a été dévoilé sur les réseaux sociaux, et après trois mois plus de 187.000 personnes l’ont visionné spécialement sur le compte Youtube de Haitian Music all Day. C’est un grand exploit pour le groupe qui fait son petit bonhomme de chemin.

Récemment, ils ont réalisé deux chansons, qui sont Pablo Escobar (ft Fantom, MechansT, Konsekans) et Kite Tripotay (ft Izolan, Kolonèl Freez, Ti Bouton, Twister). Mais l’ombre du tube « AA kap fèt » plane encore sur le marché et empêche à ces deux derniers de tracer leur chemin.

Le groupe est nominé dans deux catégories dans la 2e édition des Haitian Music Awards (Version Hip Hop), à savoir Meilleur groupe de l’année et Meilleure Collaboration avec la chanson  « AA kap fèt ».

Actuellement, Ak100fòs est en studio pour produire leur premier album, qui devrait voir le jour en juillet 2018 si rien ne vienne perturber leur plan. Ce projet sera exécuté par Dadsound Recordz, Dream Recordz, Mad Recordz et Tapajè Recordz.

Ak100Fòs est avant tout un cercle de fraternité dans lequel quatre jeunes universitaires de moins de 30 ans se mettent ensemble pour dégager une certaine synergie dans le milieu musical haîtien.   L’avenir leur sourit!

Copyright © 2017 Mag Haiti

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:

Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie… Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp… Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)