AYITI MIZIK FESTIVAL: Coup d’essai réussi pour la première édition

Posted on January 08, 2018, 2:24 pm
7 mins

Le rendez-vous des mélomanes en ce début d’année a été bien AYITI MIZIK FESTIVAL qui a eu lieu au cœur de l’Henfrasa le samedi 6 janvier 2017 . Un festival du même calibre que « AYITI MEN KONPA », qu’organisait dans le temps le regretté Joubert Charles. Jeux de lumières, stands et podium, groupes musicaux, tout était bien orchestré par « AYITI MIZIK GROUP» avec Zigizag Zagalo comme initiateur qui a mis le paquet pour la réalisation de cette première édition.

On n’a pas seulement fêté les rois ce 6 janvier-là. Le konpa a bel et bien été à l’honneur sur sa terre d’origine :Haïti. Il était aux environs 6h30 pm quand Harold Domond et Peterson François Junior (PJ), les deux animateurs du Festival, ont investi le podium d’Henfrasa pour lancer les hostilités. Les fans, en grand nombre, brûlaient déjà d’impatience pour assister à la performance de leur groupe.

Le line-up

Et c’est le groupe Klass qui lança le bal avec “Lajan Sere”. Entre autres, le groupe a su créer l’animation qu’il fallait à cet événement sans oublier la reprise magistrale de la chanson “Decspasito” par le chanteur Pipo. L’un des plus grands challenges de cette formation musicale consistait à pouvoir offrir des prestations de taille lors des festivals. Challenge réussi haut la main durant ce festival!

A la grande surprise générale, c’est bien Nu-Look qui succéda au groupe Klass. Une façon implicite d’alimenter la polémique entre ces deux groupes rivaux. Arly Larivière, chanteur et Maestro de Nu-Look, a profité pour rendre un hommage à nos artistes partis pou l’orient éternel cette année. En l’occurrence Boulot Valcourt, et Emmanuel Charlemagne dit Manno Charlemagne. Nu-Look délivra une prestation digne de son maestro Arly adulé par le public.



K-Zino, en troisième position, ne s’est pas laissé éclipser par les deux grosses écuries qui l’ont précédé. De toute façon “Djazz La Relève La” a pu délivrer la marchandise correctement.

Puis vint le tour de Maestro qui assura tant bien que mal sa prestation.

Kaï a pu faire un passage remarquable avec ses titres à succès tels que “Malad”, “Kansè “ tout en clôturant sa prestation en toute beauté avec la meringue “Dife”.

Kassav, l’invité d’honneur de cette première édition, a pu quand même faire honneur à son notoriété.

Gracia Delva, l’honorable sénateur, fit une rentrée spectaculaire avec des shows de dance et des chorégraphies. Le groupe Mass Konpa a profité pour gâter le public avec ses derniers tubes tirés de son album “Prensip”. G-Shyttt , la sensation trap du moment, a pu rejoindre Mass Konpa sur scène sur l’invitation du sénateur-chanteur Gracia.

Buzz, le représentant des jeunes formations musicales, a pu valablement représenté l’avenir du konpa. En jouant les anciens titres à succès des anciens groupes musicaux, Buzz a pu mettre le” Konpa Dirèk” pur en valeur à ce festival. Chapeau à Junior Bonheur!

Roody Roodboy, on ne peut plus phénoménal ! Le champion du carnaval 2017 a pu encore une fois confirmer sa capacité d’enflammer les festivals auxquels il participe.

Il était presque minuit quand Djakout #1 arriva sur scène avec un Shabba tout feu tout flamme dès l’entame de leur prestation. Avec un album en rotation comportant plusieurs titres à succès, « Djaz Peyi a » a pu délivrer une prestation de tonnerre à Henfrasa. Même T-vice n’en fut épargné.

Pour sa part, Kreyol La a bien livré la marchandise. Cela devient une habitude pour la bande à Ti Joe Zénith de se démarquer dans ce genre d’activité.

Sweet Micky fut la dernière formation musicale à pouvoir clôturer l’évènement. A noter la participation des DJ Steezy et Ted Bounce durant les temps intermédiaires et l’animation de feu de Chiwawa. Venu de nulle part, un artiste dénommé l’artiste de Rabòday a enflammé la foule avec ses animations hors du commun. Nous connaissons tous la force de cette tendance sur le marché haïtien, mais cet artiste Chiwawa a apporté quelque chose d’originale dans le festival. C’est l’une des plus belles performances de  la soirée; il avait toute l’attention des participants.

Les conditions sanitaires et sécuritaires étaient réunies pour la bonne réalisation du festival. Plusieurs entités de la police ont été déployées à Henfrasa.

Malheureusement, des groupes tels que BC, Rockfam, Boukman Eksperyans, Enposib et T-Vice ont été absents sur la scène d’AYITI MIZIK FESTIVAL. Un manque de communication au sein du staff d’AYITI MIZIK GROUP serait la cause de la non performance de ces groupes. Malgré tout, le festival a su tenir ses promesses. Rendez-vous pour la deuxième édition!

Rédaction : Olfton Benoit

Révision et Correction : Jean Luc DUFRESNE

Copyright © MagHaiti 2018

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:
Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)