CLÔTURE DE LA SEMAINE DE L’EXCELLENCE À L’ALLIANCE FRANÇAISE AUX GONAÏVES

Posted on January 03, 2017, 12:14 am
5 mins

Le samedi 31 décembre, l’Alliance Française des Gonaïves a été le théâtre d’un événement assez spécial: la semaine de l’excellence. Cette semaine de l’excellence est un creuset qui rassemble des jeunes pour promouvoir l’intellectualité dans la cité de l’Indépendance.

UN JEU QUI SE CRÉE UNE PLACE DANS LE FOLKLORE DE LA VILLE DES GONAÏVES

15823450_1161685880619593_7009667505098095161_nIl est neuf heures et la cour de l’Alliance Française des Gonaïves est bondée de gens. On y voit des jeunes de toutes catégories, écoliers, universitaires et autres. Tout un beau monde a fait le déplacement pour assister à la finale de la semaine de l’excellence, ce jeu de questions-réponses organisé par le Cercle d’Épanouissement Socioculturel et Intellectuel (CESI) depuis tantôt cinq ans, aux Gonaïves, dans le but de promouvoir l’intellectualité. Cette année la finale mettait aux prises le Collège Immaculée Conception au Lycée Fabre Nicolas Geffrard.

Il a fallu attendre que le son soit règlementé pour enfin voir, vers les dix heures, deux membres du CESI gravir la scène. Enomy GERMAIN et le slameur Kerby ont enfilé leur costume de présentateur pour entrainer le public dans cette aventure ou des questions allaient pleuvoir abondamment.

Des propos de bienvenue, une contextualisation de l’activité aux regards des vicissitudes dont le pays a été la cible ces derniers temps, l’appellation nominale de l’ensemble des acteurs qui devraient saper la scène ; sont entre autres autant d’étapes franchies par les présentateurs bien avant d’inviter le coordonnateur adjoint du Cercle d’Epanouissement Socioculturel et Intellectuel, Avely ALCENA, à venir entretenir le public dans une allocution. On retiendra de ce speech, ces mots truffés de revigorants, «…À la semaine de l’excellence, il n’y a pas de perdants… », à l’endroit de l’ensemble des équipes qui ont participé à cette cinquième édition : le Collège Elim des Gonaïves (CEG), le collège Immaculée Conception (CIC), le Lycée Louis Diaquoi et le Lycée Fabre Nicolas Geffrard.

 

50-40, UN MAIGRE SCORE FINAL POUR UN MATCH BOURRÉ DE SUSPENS

15826557_1161685343952980_2829431593905946753_nAu milieu des hourras du public, des fois pour reprocher les joueurs et d’autres fois pour les encourager, les questionneurs, Charlionnais CHARLES et Avely ALCENA, lancent des questions aux deux équipes.

Après les deux premières phases de questions, à préciser que ça se joue autour de quatre phases, une idée du score avec le Jury composé de Vanessa DOLCINÉ, Elie MICHEL et Rose-Kathy ZAMOR. On a entendu résonner 50-40, en faveur du CIC, un score qui allait perdurer jusqu’à la fin du match.

Le match est terminé, les joueurs du CIC sont sortis vainqueurs de la cinquième édition de la semaine de l’excellence alors que l’équipe adverse, tout penaud, a du se consoler avec la deuxième place. Les deux parties sont sorties avec des primes de toutes espèces : trophées, médailles, dictionnaires.

Ce jeu qui s’est déroulé du 22 au 31 décembre à l’alliance française aux Gonaïves a pris fin. Le comité exécutif du CESI, avec pour coordonateur général, Van Parnel Fils GERMAIN, pour secrétaire, Djeff PROPHIL, pour trésorier, Andler JEAN, pour ne citer que ceux-là; partage ses satisfactions avec ses sponsors pour cette année : l’Alliance Française des Gonaïves, COPDHI, Graph Xplicit et Enjoy Bar et Grill. Le cap est mis sur la fin de l’année 2017 pour une sixième édition aussi extraordinaire que les précédentes. La semaine de l’excellence, une belle façon de favoriser et d’encourager la culture de la méritocratie dans le pays.

RÉDACTION: Frantz Kerby MATHIEU

RÉVISÉ ET CORRIGÉ PAR: Rodly SAINTINÉ

Copyright © Étend’Art/ Mag Haiti 2017

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:

Leave a Reply

  • (not be published)