Dispositions spéciales prises par le gouvernement en marge du carnaval officiel

Posted on February 05, 2018, 9:07 pm
4 mins

500 brigadiers ainsi que les agents de la protection civile sur tout le parcours du carnaval, interdiction de port d’armes, de vente des produits embouteillés, de circuler avec les brouettes sont entre autres les dispositions prises par le Ministère de l’Intérieur de concert avec la secrétairerie d’État et la direction départementale de l’ouest (DDO) pour assurer la sécurité sur le parcours du carnaval durant les 3 jours gras les 11, 12, 13 février 2017.

En effet lors d’une conférence de presse donnée ce matin au local du ministère de la culture, plusieurs entités de l’État dont le Ministre de l’Intérieur Mr Max St Alber, La Ministre de la santé publique, Dr. Marie Greta Roy Clément, Le secrétaire d’État à la sécurité publique monsieur Ronsard St Cyr, ont tous intervenu sur les dispositions de sécurité au carnaval nationale cette année.


Appel à la non-violence

« Le carnaval est un moment de défoulement, c’est aussi le moment de divorcer avec la violence et des armes blanches pour faire du tort aux autres » a rappelé le Ministre de l’intérieur. « Tout individu surpris en train d’enfreindre les lois prises pour la sécurité seront vites interpellés » a-t-il poursuivi.

Des caméras et des drones seront déployés sur tout le parcours du carnaval a annoncé le secrétaire d’État à la sécurité publique. Ce qui permettra d’appréhender facilement tous les fauteurs de trouble pendant ou après le carnaval. « Le port d’armes est strictement interdit sur le parcours; le parquet aura un stand et une garde à vue y sera placé durant la période. Les carnavaliers seront sécurisés continuellement avant pendant et après le carnaval » selon ce qu’a annoncé le secrétaire d’État.

Urgence et secours

Un comité national d’urgence et de secours a été formé par le bureau de la première dame de concert avec le ministère de la santé publique, le ministère de la justice, l’Ofatma, la croix rouge, la PNH. Ledit comité a pour objectif de réduire le risque d’accidents, d’assurer la sécurité sur le parcours, d’apporter secours aux caravaniers. 13 postes de soins ont été construites pour secourir la population. Des chirurgiens, des anesthésistes, des spécialistes seront présents dans les postes médicaux avancées (PMA) coiffées par la première Dame madame Martine Moïse. Son stand hébergera un de ces PMA.

Plus loin, la ministre santé publique a fait un appel à la collecte de sang pour secourir les carnavaliers qui en auront besoin. Cette collecte de sang aura lieux ce vendredi au kiosque Occide Jeanty au champ de Mars.

La population est encouragée de rapporter à la police des activités qu’ils soupçonnent d’être louches et qui peuvent nuire au bon déroulement du carnaval. Ils pourront appeler à 114, 4430-2020, 4649-2020, 4713-2020, 4907-2020, 4447-2020, 4933-2020.

Autres dispositions

  • La Direction de la Circulation a pris des dispositions pour inspecter tous les chars. Chaque char devra avoir au moins 2 chauffeurs sur le tout parcours et sera accompagné par 2 policiers.
  • Obligation est faite à tous les véhicules de circuler dans le sens du parcours, hormis les ambulances procédant à l’évacuation d’éventuels victimes.
  • Le carnaval officiel prend fin à 2:00 a.m pendant les deux premiers jours et à 3:00 a.m le dernier jour gras.

Wilner Bossou

Copyright © MagHaiti 2018

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:
Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)