D’où vient la fête des Mères?

Posted on May 29, 2016, 9:49 pm
5 mins

Déjà dans l’Antiquité…

Dans la Grèce Antique, on fêtait déjà la mère, celle de tous les dieux : Rhéa. Les Romains eux aussi rendaient hommage aux mères et aux femmes, appelées “Matralia”, au Ve siècle avant Jésus-Christ. Des coutumes rapidement enterrées par la religion catholique.

 

D’abord une fête de la natalité

Ce n’est qu’au XIXe siècle que la fête voit le jour en France, grâce à Napoléon. Ce dernier évoque alors la création d’une fête des mères officielle, que l’on célébrerait au printemps. En 1897, l’Alliance Nationale contre la dépopulation lance alors une idée: une fête des enfants, mettant en avant l’importance de la fécondité et les vertus de la famille.

C’est à l’Union Fraternelle des Pères de Famille Méritants d’Artas que l’on doit pourtant la toute première célébration des mères. Le 10 juin 1906, l’Isère met alors les mères à l’honneur, récompensant les plus méritantes, le tout dans une véritable ambiance de fête, comme l’attestent les défilés dans les rues décorées. Il faudra pourtant attendre le 16 juin 1918 pour que se déroule la première “Journée des mères”, à Lyon, à l’initiative du colonel de la Croix-Laval. C’est le début de la tradition.

Une journée spéciale dans notre calendrier

A cause de quelques lenteurs administratives, la première cérémonie officielle n’aura finalement lieu que le 20 avril 1926, même si entre temps de multiples manifestations se tiennent pour célébrer les mères les plus vertueuses et courageuses. Le 25 mai 1941, le Maréchal Pétain institue définitivement la “journée nationale des mères“. Dernier volet de l’histoire, le Président de la France Vincent Auriol signe le 24 mai 1950 un texte de loi instituant la fête des mères. Elle est alors définitivement fixée au dernier dimanche de mai. Si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, la Fête des Mères a lieu le premier dimanche de juin.

Célébrée à travers le monde, la tradition n’est pourtant pas la même partout.

  • Aux Etats-Unis, c’est le deuxième dimanche de mai que les mamans sont à l’honneur. La tradition veut que l’on offre des cartes de voeux et que l’on fasse une grasse matinée… Le petit déjeuner au lit est de rigueur !
  • En Espagne, “El dia de la madre” tombe le premier dimanche de mai, et c’est l’occasion pour chaque mère de se reposer. Il est de coutume que toute la famille aille au restaurant et que l’établissement offre une fleur à chaque mère.
  • Au Danemark, ce sont plutôt aux chocolats que les mamans ont droit. Célébrée le deuxième dimanche de mai, comme dans beaucoup de pays, l’événement est davantage fêté dans les petites villes que dans les grandes.
  • En Chine, on ne célèbre sa maman que jusqu’à 35 ans. La fête, non inscrite au calendrier officiel chinois, étant réservée aux jeunes générations.
  • En Argentine, on ne fait pas comme tout le monde: la fête des mères tombe le troisième dimanche d’octobre…
  • En Haïti: la population célèbre ce grand jour le dernier dimanche du mois de mai. Dans le temps, les plus jeunes avaient l’habitude de porter des petites fleurs sur leurs estomacs deux semaines avant cette la date, une façon de prouver leurs attachements.

Source: journaldesfemmes.com

 

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:

Leave a Reply

  • (not be published)