Forum international de la réforme de l’État: Jovenel plaide pour un Etat moderne

Posted on March 23, 2018, 11:55 pm
3 mins

Le chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse, s’engage à oeuvrer en vue d’une modernisation de l’administration publique. Dans son intervention lors du Forum international de la réforme de l’État, M. Moïse a plaidé pour un Etat moderne porté par une administration publique ouverte, compétente, dynamique, déconcentrée, décentralisée et une fonction publique au service du citoyen.

Constatant une dégradation de l’existence collective au cours des trente dernières années, M. Moïse prône une rupture d’avec ce système qui génère l’instabilité et reproduit la pauvreté.

Il promet que toutes les dispositions seront adoptées en vue de poursuivre de manière déterminée les programmes de réforme en cours. « Ce forum international nous offre l’opportunité unique de partager les connaissances, les expériences, de définir les priorités et de recommander une ligne de conduite. Il se tient donc dans un contexte où le besoin de l’Etat, le besoin de services publics n’ont jamais été autant exprimés, où le besoin de résultats, d’actions concrètes de la part des pouvoirs publics ne s’est jamais autant fait sentir ».

Le président haïtien juge urgent le remodelage de l’instrument par lequel l’Etat conduit l’action gouvernementale. « Aucun Etat, au XXIe siècle, ne peut prétendre se positionner dans la compétition internationale et aspirer au bien-être de ses citoyens sans une administration compétente, c’est-à-dire, capable d’assumer sa mission fondamentale qui est celle de rendre possible le développement économique, social, politique et culturel de la Nation par sa capacité à élaborer et à mettre en œuvre des politiques publiques appropriées ».

Assurant que de profondes réformes sont engagées, M. Moïse a laissé entendre que cette réforme implique un changement de paradigme, c’est-à-dire, de culture, de méthodes, du modèle d’organisation de travail, de la manière d’utiliser les ressources publiques, etc. « Elle nous impose de privilégier une certaine éthique du service public. Elle suppose aussi un dialogue permanent entre tous les acteurs du changement. Un dialogue pédagogique, persuasif, qui suscite la motivation, l’appropriation et promeut l’intérêt général », ajoute t-il.

Lors du dernier Conseil des Ministres, le président Moïse avait exhorté son Premier Ministre à finaliser l’ensemble des projets de loi portant sur la réforme administrative à soumettre sans délai au Parlement. M. Moïse promet de prendre en compte au cours de son quinquennat l’ensemble des engagements d’un pacte pour un meilleur service public.

LLM / radio Métropole Haïti

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:
Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)