Fresh La de Vwadèzil, une victime de plus de la manifestation contre le budget

Posted on September 13, 2017, 10:04 pm
3 mins

Le mardi 12 septembre 2017, l’opposition haïtienne a organisé sa première grande manifestation, dans les communes de Port-au-Prince, Pétion Ville et Delmas, réunissant plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Dans un premier temps, les manifestants dénonçaient le budget 2017- 2018 voté par les deux (2) branches du parlement haïtien le weekend dernier, pour ensuite embrasser les véritables problèmes de la société haïtienne.


Au niveau de Delmas 75, des agents de la PNH ayant vu venir cette foule de gens scandant des slogans hostiles au pouvoir en place ont du disperser la manifestation en faisant usage de gaz lacrymogène et de canons à eau. Enflés d’orgueil, certains protestataires ont mis des pneus à feu, cassé des pares-brises et vandalisé sur leur passage certaines entreprises commerciales. Ils ont érigé des barricades enflammées un peu partout dans la zone métropolitaine, rendant impraticables des artères de Delmas et ont incendié plusieurs véhicules publiques et privés.


Parmi les voitures cramées se trouvait celle de la vedette de Vwadèzil, qui se trouvait dans un studio d’enregistrement au moment du dérapage. 


Sur les réseau sociaux, le chanteur-compositeur-parolier n’a pas caché son désarroi face à cette mésaventure:

Jodia freshla viktim budget paske se yon kesyon budget kap fè hit, menmjan ak anpil pitit pèp la, tout moun konnen poum rive la mwen redi anpil se pa kado yo fèm men sa pa anpeche dirijan ak politisyen San konsyans lakoz pwop frèm kraze kado BONDYE te pèmèt mwen ofri tèt mwen, sevre mwen se atis kap goumen pou chanjman, sevre bagay yo rèd men li lè poun sipans bat sak pay la pandan bouda bourik la ap repoze“.


Fresh la dit regretter cet incident malheureux tout en invitant la population à faire passer leur revendication sans violence, car selon lui, elle n’épargne personne.

A noter que la manifestation revendiqué par l’ancien Candidat malheureux à la présidence, le Sénateur Jean-Charles Moïse, est très critiquée de l’opinion à cause des désordres/violences qui ont émaille cette première série des farouches adversaires politiques du pouvoir en place.

Copyright © 2017 Mag Haiti

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:
Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)