Haïti: un an au pouvoir, Jovenel Moise dresse un bilan positif, l’opposition septique

Posted on February 07, 2018, 9:07 pm
5 mins

Haïti sera dotée d’une nouvelle carte d’identification munie d’une puce électronique, nomination de l’État major de la FADH, 100 km de routes par département tous les ans, construction de salles de classes pré scolaires… Sont quelques promesses que le président de la République son Excellence Monsieur Jovenel Moïse a faites dans une conférence de presse donnée au palais national  pour faire le bilan de son gouvernement après un an au pouvoir.

Devant plusieurs journalistes, le président de la République a surtout parlé de ses projets à l’avenir pour le pays. « Il faut créer l’avenir en Haïti. Les jeunes partent parce qu’ils sont en quête d’un avenir » a-t-il indiqué.

Plus loin, le Président de la République a déploré le fait que toutes les écoles préscolaires du pays sont des institutions privées. « En 2022, après mon mandat, je veux laisser le pouvoir avec  15,000 salles de classes dans le pays » a déclaré le président confiant.

Interrogé sur la corruption qui dégrade l’image du pays, SEM Jovenel Moïse assure vouloir prévenir la corruption. « D’ailleurs Haïti économise 90 millions de dollars par an dans la lutte contre la corruption. Je ne veux pas parler de la lutte contre la corruption, il faut la prévenir » a affirmé le président.

Par ailleurs, le président a aussi parlé du reboisement, de l’assainissement et de ramassage d’ordures dans toutes les communes. « 14 méga pépinières seront installées sur tout le territoire pour aider au reboisement », a promis le président avant d’enchaîner « le paysan sera payé pour planter ».

De l’autre côté, plusieurs partis politiques de l’opposition haïtienne ont tenu une conférence de presse à la rue Cameau pour dénoncer la dilapidation du trésor publique, le système corrompu du gouvernement et réclame le départ du président Jovenel Moïse.

En effet, les partis politiques MOVID, APA, RASO ont dressé un bilan négatif du gouvernement Moise-Lafontant pour ses 12 premiers mois à la tête du pays.

« Jovenel Moise transforme les programmes du gouvernement en caravane. Chaque déplacement de la caravane coûte 10 millions de gourdes au trésor publique »,  a déclaré Abel Loreston, le coordinateur de MOVID.

« Le budget du Palais National est augmentée de plus de 25 milliards de gourdes, 297 millions de gourdes décaissés pour le fonctionnement du bureau du président et 660 millions de gourdes pour les unités spéciales au palais national. Plus de trois 3 milliards de gourdes sont dépensés dans la caravane du grand sud, cependant aucun changement n’a été constaté. Plus de neuf milliards de gourdes sont gaspillés dans l’assainissement alors qu’on marche toujours sur les ordures et dans la boue » a expliqué monsieur Abel Loreston

« La cupidité, la corruption, le mensonge sont la base du gouvernement pour sa première année. Le président dit vouloir combattre la corruption, toutefois c’est lui le chef de la corruption », a déclaré le numéro 1 de MOVID.

Bilan des deux côtés. Le président assure qu’il a effectué un travail positif pour sa première année de gouvernance. 27 personnes sont actuellement en prison pour corruption a-t-il fait savoir. D’autre part l’opposition dresse un tableau sombre concernant la première année du régine Tèt Kale 2, tout en annonçant une manifestation ce mercredi 7 février 2018 pour réclamer sans condition le départ du président Jovenel Moïse au pouvoir.

 

Copyright © MagHaiti 2018

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:
Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)