J3 Haiti, une formation musicale à surveiller!

Posted on March 23, 2016, 9:18 pm
7 mins

Dans le souci de mieux connaitre les stars haïtiennes et suivre leur évolution, Mag Haiti présente à ses fans de temps à autre, un nouveau groupe/artiste émergent qui essaie de se frayer une route dans l’Industrie Musicale Haïtienne. Le concerné sera observé  à la loupe tout au cours de sa carrière.

En ce sens, nous nous sommes rapprochés du groupe J3 qui a attiré notre attention à l’aide de plusieurs performances dans lesquelles les trois jeunes chanteurs du groupe ont prouvé qu’ils ont beaucoup de talents et d’excellentes capacités à interagir avec le public.

Robens, l’un des chanteurs de cette formation musicale a accepté de répondre à quelques de nos questions:

Mag Haiti: Bonjour Robens et merci de nous accorder un peu de ton temps. Peux-tu présenter ton groupe aux fans de Maghaiti?

Robens: Merci pour l’invitation et je profite de l’occasion pour saluer le public en général. J3 est une jeune formation musicale qui a pris naissance en 2013, à la faveur d’un concours musical intitulé Starmax que Télémax avait l’habitude d’organiser. Nous nous sommes rencontrés dans cette compétition et nous avons décidé de nous regrouper parce que nous sommes de bons chateurs, en plus  le mot ”Jean” se répète dans nos noms complets, d’où le nom J3. Je suis Jean Robens Pierre, 24 ans, chanteur, acteur et Futur Journaliste. Le 2e chanteur s’appelle Jean Jonathan Louis, a 29 ans, il est électromécanicien, chanteur et acteur. Et le dernier membre répond au nom de Jean Marie Lizaire, 27 ans, étudiant en Gestion, chanteur, acteur, arrangeur musical.

Mag Haiti: Quel genre de musique produit J3?

Robens: J3 produit du « World Beat ». Nous sommes polyvalents, nous n’avons pas de limites en ce sens.

Mag Haiti: Qu’avez-vous déjà réalisé dans le domaine?

Robens: Durant les 36 derniers mois nous avons performé dans plusieurs activités culturelles. Nous avons remporté le 3e prix à la dernière édition concours de chanson de Noel de Télémax, avec le tube « Bato Nwèl », nous l’avons videoclipé.

Mag Haiti: Quel est le feet back du public par rapport à vos œuvres?

Robens: Le public apprécie beaucoup nos chansons. Assez souvent les gens nous écrivent pour avoir de nos nouvelles, ils utilisent nos œuvres comme sonnerie et les partagent avec leurs amis.

IMG-20160322-WA0027

Mag Haiti: Avec combien de producteurs avez-vous déjà collaboré? Dans quels studios vous avez l’habitude de travailler?

Robens: Nous avons enregistré nos deux premières chansons à Kay Vox Produksyon, avec le jeune Beatmaker qui a beaucoup de talents. Notre 3e chanson a été produite par BIB Records

Mag Haiti: Quel est l’objectif du groupe?

Robens: Nous avons pour objectif de dépasser les exploits de King Posse, So Cute, Chachou Boys, Nou 2 et continuer le travail de ces groupes.

Mag Haiti: Avez-vous enregistré le groupe légalement?

Robens: Oui, le groupe est enregistré au Ministère du Commerce, qui nous a obligés à ajouter Haïti après J3

Mag Haiti: Quel est votre plus grand succès et comment vous vous sentiez à ce moment?

Robens: Notre plus grand exploit est le videoclip de la chanson de Noel publié en 2015, qui a eu un succès fou sur les stations de télévision locales. Une occasion qui a permis à un plus large public de faire notre connaissance. Beaucoup de personnes nous servent aussi de conseillers et nous offrent parfois leurs supports à tous les niveaux.

Mag Haiti: Quels sont vos projets pour cette année?

Robens: Nous travaillons actuellement sur un tube intitulé “Viv Byen” qui sera videoclipé et publié durant les vacances d’été; dans cette chanson nous encourageons les gens à vivre sans complication et sans préjugé. Nous comptons aussi faire la grande première du groupe cette année et laisser le pays pour participer à une grande activité culturelle.

Mag Haiti: Est-ce vous continuez tous vos études?

Robens: C’est primordial de prendre ses études au sérieux pour faire de la musique, sinon les textes seront pauvres… La musique et la formation sont complémentaires. J3 Haïti profite de cette occasion pour dire aux jeunes « Kraze bèt nou ».

Mag Haiti: Etait-il difficile d’intégrer le milieu musical?

Robens: Effectivement, le système est un peu difficile à intégrer, mais heureusement nous avons eu le support de quelques personnes qui croient en nos talents, de quelques médias, animateurs et nos fans.

Mag Haiti: D’après toi, qu’est-ce qu’on doit améliorer ou changer dans le milieu?

Robens: Le moment est enfin pour mettre la jeunesse haïtienne en valeur, les promoteurs, les sponsors doivent fixer leurs projecteurs sur les groupes et artistes émergents, qui font un travail colossal sur le terrain.

Mag Haiti: Les coordonnées du groupe?

Robens:  Facebook: J3 Haiti, Instagram: J3 Haiti, Twitter: J3 Haiti, Mail: J3officialmusic@gmail.com, Phone: +50936939395 / +50937585162

Mag Haiti: Un dernier mot?

Robens: Mes chers compatriotes, le moment est venu de prendre le destin du pays en main, sans union tout est impossible. Merci à tous ceux qui ont supporté dans la vie courante et sur les réseaux sociaux.

Mag Haiti: Bon succès et bonne continuité messieurs!

Copyright © 2015 Mag Haiti

 

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:

Leave a Reply

  • (not be published)