Art

LA GHETTORIQUE ET GO HAÏTI CÉLÈBRENT LA JOURNÉE INTERNATIONALE DU SLAM EN HAÏTI

Posted on May 05, 2018, 3:43 pm
4 mins

Le dimanche 29 Avril 2018, à l’occasion de l’officieuse journée internationale du SLAM, deux structures (La Ghettorique et Go Haïti) se sont érigées en événementiels pour marquer cette date importante en organisant un débat sous le thème “LE SLAM, SON AVENIR EN HAÏTI“.

Tenue dans les locaux de Reyèl Production, à Nazon, cette activité organisée par la Ghettorique et Go Haïti s’inscrit dans une perspective d’évaluation et de vulgarisation, en Haïti, de cette forme d’art qui vient révoluer le monde de la poésie depuis sa création.

L’occasion a vu réunir plusieurs jeunes, slameurs et curieux, pour un débat sur une question qui semblait les préoccuper tous: l’avenir du slam en Haïti. Menée par Nervno Fils de Plume, cette discussion était d’autant riche que déterminante pour l’avenir du slam en Haïti.

Les propos tenus par les participants laissaient comprendre qu’ils sont certes conscients des difficultés que connaît le slam, mais ils restent convaincus que l’expression artistique finira par s’imposer au rang de toutes les autres qui sont acceptées de tous dans le milieu.

Nombreux sont les éléments qui ont été avancés pour montrer l’essor  de l’expression artistique: les scènes de slam qui se multiplient un peu partout, entre autres, et surtout le concours slam Caraïbes qu’ils estiment être une initiative salutaire  à cet effet.

Par dessus tout, les gens qui ont pris part à cette activité, sont sortis avec la résolution d’aller poser des actions concrètes qui tendent à la postérité du slam, dans un pays où par faute d’éducation les gens mettent du temps à apprécier ce qui en vaut la peine.

Si l’activité a été tenue dans le contexte de la journée internationale du slam. Il est à souligner que la date du 29 avril n’est pas officiellement décrétée JOURNÉE INTERNATIONALE DU SLAM. Toutefois, étant une proposition d’un slameur togolais du nom de Momo Kankua, en 2017, elle commence depuis par s’imposer à petit feu dans la sphère mondiale. De nombreuses activités sont organisées à travers le monde pour marquer cette journée. Surtout, un grand événement qui a lieu à l’Institut français de Lomé et qui a rassemblé plein de participants venus de partout à travers le monde.

Le slam étant cette expression artistique parue tout récemment, mais qui est déjà très prisée dans le monde, nécessite qu’on lui consacre une journée internationale. Ce qui est d’une importance capitale pour son avenir. Et Haïti, à travers ce débat organisé par la Ghettorique et Go Haïti -qui se veut déjà un rendez-vous annuel- vient de prendre position aux côtés du Togo et différentes autres contrées pour que le slam ait le 29 Avril comme journée mondiale.

La Ghettorique est une plateforme créée par Nervno Fils de Plume, qui regroupe plusieurs artistes issus des quartiers populaires dont: Sage fou de rage, Tolerans, Maîtr Yves, Kav-Alye, Job’Arts, Eklips, I-slam, Pedro le slamologue et Carlens Napoléon, en vue de faire un plaidoyer pour la revalorisation de leurs communautés.

Go Haïti est une organisation qui travaille dans le domaine de la formation. Créée en 2012, ladite organisation oeuvre autour d’un idéal tripartite: Savoir-Partager-Développer.

 

Rédaction: Frantz Kerby MATHIEU

Commentaires

comments

Rodly SAINTINÉ, Journaliste culturel, Critique d'art, Producteur, Animateur et Présentateur radio-télé.

Leave a Reply

  • (not be published)