Lancement de la 29e réunion intersessionnelle de la CARICOM en Haiti

Posted on February 26, 2018, 11:05 pm
4 mins

La première journée du sommet des chefs d’État et du gouvernement de la Caricom s’est déroulée ce lundi 26 février 2018 à l’hôtel Marriott en présence des hauts cadres du gouvernement haïtien et de la communauté internationale.

En effet, Haïti qui assure pour la deuxième fois de son histoire la présidence du marché commun de la caraïbe, accueille 14 délégation des pays de la Caricom et autres délégations internationales dans le cadre de cette conférence organisée pour l’avancement des pays de la zone caribéenne.

Dans ses propos de circonstances, le président de la Caricom, Mr Jovenel Moïse dit assurer cette présidence dans un moment spécial où les fréquences du réchauffement climatique ne fait que grimper. Le président confie qu’il est très préoccupé par ce phénomène qui a de très mauvaises conséquences pour les êtres vivants.



Le numéro 1 de la Caricom s’est montré également concerné par les désastres que font les catastrophes naturelles dans la région. “Le peuple haïtien nourri de grandes inquiétudes par rapport aux catastrophes naturelles. Les dégâts des cyclones Matthieu, Irma ne sont pas encore réparés” a-il-affirmé.

Plus loin le chef de l’État invite les représentants de la Caricom à travailler d’un commun accord pour aider les pays membres de cette structure: « Il est grand temps d’aider réellement les pays victimes des catastrophes naturelles », a plaidé le président d’Haïti. « L’isolement conduit à notre régression et à notre disparition », a-t-il enchaîné.

Mr Moïse a aussi mis l’accent sur la corruption qui ronge la société et assure que son gouvernement est dévoué à éradiquer la corruption au sein de son administration qui réduit l’efficacité d’aide au développement et accroît l’inégalité. « Les réformes pour renforcer la lutte contre la corruption sont en cours sous mon administration », confie-t-il.

Pour sa part le secrétaire général de la Caricom s’est montré plus que préoccupé par l’insécurité grandissante dans des pays de la Caricom et sur le réchauffement climatique. « Nous ne pouvons restés les bras croisés face au changement climatique », a déclaré Mr. Irwin Laroque qui aussi évoqué la commercialisation et libre circulation des citoyens des pays membres.

Le premier ministre de Grenade, l’ex président de la Caricom, Keith Mitchell a rappelé dans son discours qu’Haïti est la mère de la démocratie dans son hémisphère. « La lutte d’Haïti ressemble à celles des autres pays de la Caricom. Le peuple haïtien nous a appris le courage », avance Mr Mitchell.

L’ex président de la Caricom a aussi fait une remarquable plaidoirie sur la reduction du coût des transports interrégionaux et pour baisser les taxes prélevées sur les billets d’avion.

Une première journée qui s’est bien déroulée tant que par de beaux discours que par le décor artistique, et aussi par la participation d’un groupe Rara pour faire connaître les racines d’Haïti.

Wilner Bossou

Copyright © MagHaiti 2018

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:
Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)