Miss Anacaona 2016 nous dit tout!

Posted on January 05, 2017, 8:59 pm
8 mins

 

Cette année encore, Association Pour le Développement de l’Art et de la Culture Haïtienne (APDACH) a présenté la 2e édition de Miss Anacaona, un concours de beauté qui se déroule dans la commune de Léogane, qui a pour objectif de faire la promotion des talents locaux. Après maintes épreuves assez stressantes, Sasha Verhadt Duc LÉGER a été couronnée Miss Anacaona 2016.

Dans une récente interview accordée Mag Haiti, la jeune fille nous s’est confié à un journaliste du magazine et elle a tout dit!




15590483_1789829361283211_3958664206817296841_nMag Haiti: Bonjour Sasha et merci d’avoir répondu à notre invitation. Présente-toi aux fans du magazine?

Sasha: Mon nom est Sasha Verhadt Duc LÉGER. Je suis née à Léogâne le 4 février 1997. J’ai fait mes études classiques de la 1ère année fondamentale à la terminale à l’Ensemble Scolaire Père Basile Moreau [ESPBM] de 2002 à 2015. Puis j’ai entamé mes études universitaires en 2015 à l’Université Notre-Dame D’Haïti [UNDH] à la Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé [FMSS] plus précisément où j’étudie la médecine. Je suis à présent en 2ème année [PCEM2]. Je compte être dans quelques années, cela va sans dire, une femme médecin de référence. Mais aussi je veux être une personnalité représentative de ce qu’il y a de mieux dans la jeunesse haïtienne, c’est-à-dire être un échantillon valable capable de représenter mon pays aux yeux de l’extérieur et être un modèle pour mes jeunes compatriotes. Je crois qu’un meilleur lendemain est possible pour Haïti si on arrive à avoir une jeunesse plus qualifiée mieux éduquée et formée et plus impliquée sur les scènes socioéconomique, culturelle, éducative et même politique.

Mag Haiti: Parle-nous un peu de ce concours de beauté?

Sasha: Le concours Miss Anacaona (2ème édition) organisé par APDACH (Association Pour le Développement de l’Art et de la Culture Haïtienne) est un concours qui cherche à mettre en valeur l’intelligence, l’élégance et le talent des jeunes filles de la région des Palmes. Après les inscriptions qui ont pris fin le 30 septembre 2016, on a eu un casting le lendemain et les résultats des 22 filles retenues pour le concours est tombé quelques jours plus tard. Le 13 et le 15 octobre on a eu des réunions et une séance de formation pour le lancement du concours le 16 octobre 2016.  On a eu ainsi 8 séances la finale inclue, tous les dimanches du 16 octobre au 18 décembre exception faite du 20 novembre. On a eu des excursions (Grotte Anacaona, Boucanier Beach) et beaucoup de séances de formation.

Mag Haiti: Qu’est-ce qui t’as motivé à participer à ce concours?

Sasha: J’ai participé à ce concours parce que: 1- Je voulais m’impliquer sur la scène socioculturelle léogânaise. En effet, ayant toutes mes activités scolaires en dehors de ma ville natale je n’y participais dans presqu’aucune activité. Et cette passivité me révoltait, alors en apprenant pour le concours j’ai sauté sur l’occasion.  2- J’ai toujours aimé ces genres de concours. J’ai même déjà été gagnante d’un concours de ce genre que mon collège avait organisé en 2012.  3- Aussi croyant fermement en mes capacités et mes talents je savais que j’avais tout à gagner et pas grand-chose à perdre.  Je sais très bien écrire et déclamer des poésies et je peux faire bien d’autres choses encore.

Mag Haiti: Parle-nous un peu de ton expérience personnelle à ce concours?

Sasha: C’était surtout très enrichissant. Le niveau de stress n’a fait qu’augmenter de façon proportionnelle à la finale qui avançait. Mais je me suis faite de nouvelles amies et les relations entre toutes les filles étaient assez sympathiques. Après chaque élimination pourtant le stress augmente, des liens se serrent d’autres se brisent et la concurrence grimpe.

Mag Haiti: D’après toi pourquoi le jury a fait de toi? Qu’est-ce qui te différencie des autres postulantes?

Sasha: Le jury a fait choix de moi tout simplement parce que j’ai été la meilleure, j’ai été celle qui a cumulé le plus de points au cours de chaque séance. Aussi, j’ai toujours cherché à être originale dans chacune de mes présentations sans pour autant tomber dans l’excentricité;

Mag Haiti: Qu’as-tu remporté comme prime?

Sasha: J’ai eu beaucoup de cadeaux, entre autres et beaucoup de promesses.  Parmi les primes nous pouvons citer laptop, téléphone portable, encyclopédie, carte de VIP à vie pour le Boucanier Beach and Resort et plusieurs valises de cadeaux…

Mag Haiti: C’est quoi la prochaine étape pour toi?

Sasha: Je vais continuer à profiter des avantages, des opportunités et du prestige de mon titre actuel jusqu’à ce que je remette la couronne à celle qui va me succéder;

Mag Haiti: Que représente cette victoire pour toi?

Sasha: Cette victoire représente la réalisation d’une grande étape dans mes rêves d’avenir. Elle m’a montré que j’étais capable de bien plus que ce que je croyais. Et la notoriété qu’elle m’attribue n’est pas désagréable;

Mag Haiti: Tu comptes participer à d’autres concours de beauté dans la capitale?

Sasha: Pas seulement dans la capitale. J’aimerais beaucoup participer à des concours nationaux et même représenter le pays au niveau international;

Mag Haiti: Tu as un message pour les autres jeunes comme toi?

Sasha: Je leur dirai de ne pas se retenir, de ne pas avoir peur et de toujours saisir les opportunités qui se présentent à eux. Ils doivent s’instruire sans arrêt afin d’avoir plus à offrir. Ils doivent s’investir dans leur société.

Mag Haiti: Donne tes coordonnées au public?

Sasha: Je suis disponible sur les numéros suivant: +509 3334 3930 / +509 31262569  et +509 4856 9961 (pour WhatsApp, telegram et autres). Par email: legersasha@yahoo.fr et ducverhadt@gmail.com, sur Facebook: Sasha Leger

Mag Haiti: Merci Sasha et bonne continuation!

Copyright © 2017 Mag Haiti

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:

Leave a Reply

  • (not be published)