POWÈT YO PRAN LARI: UNE COMPILATION DE TEXTES POUR HISSER LE SLAM EN HAÏTI

Posted on March 21, 2018, 11:23 pm
3 mins

Sous l’égide de POÉSIE URBAINE, une structure qui oeuvre dans le milieu culturel haïtien, un projet intitulé PPL (POWÈT YO PRAN LARI) regroupant une vingtaine de textes de slam sera en vente-signature ce dimanche 25 mars, à compter de quatre (4) heures PM, à Lima’s Bar Resto sis à l’encoignure de la route de Delmas et de Delmas 40B.

POWÈT YO PRAN LARI (PPL) est le concept endossé par un mouvement qui se veut un rassemblement des slameurs haïtiens en quête d’expansion de leur expression artistique commune: le SLAM. A cet effet, plusieurs activités ont été réalisées. Et la toute dernière en date est un projet qui résulte de la compilation d’une bonne vingtaine de textes de slam, conservant le nom du mouvement: POWÈT YO PRAN LARI (PPL). Lequel projet sera en vente-signature à Limas Bar Resto ce dimanche 25 mars.

Si le principal objectif dudit projet de compilation est d’alimenter les playlists des médias en vue de vulgariser le slam en Haïti, cette discipline née aux ÉTATS-UNIS dans les années 90, qui reste jusqu’à présent méconnue de plus d’un chez nous. Il vise entre autres la consolidation des rapports entre les créateurs qui utilisent le slam comme médium pour s’extérioriser.

D’où chaque texte du projet porte la signature d’un particulier ou d’un collectif de la sphère du slam en Haïti. De la liste interminable, citons: Djeby Tektek, Kalanbourik, S.lam-Art, Nervno Fils de plume, James le slameur, Sleyslam, ISRA, KJL, LALOI, et les collectifs: Talentissime, ASPIC, G5, HD Symphonie, Les os parleurs, Mort de rime…

S’il est évident que les noms des pionniers du slam en Haïti n’apparaissent pas dans cette liste, on peut toutefois affirmer que le mouvement POWÈT YO PRAN LARI regroupe la grande majorité des slameurs haïtiens, à travers ce projet. Et toute cette batterie d’artistes invitent leur public respectif à venir se procurer cette compilation richissime, ce dimanche, pour une piètre somme de 250 gourdes.

Depuis l’avènement du slam en Haïti, nombreuses sont les actions intentées pour le tailler une place importante aux côtés des autres formes d’arts de la scène qui sont les plus prisés dans la société haïtienne. Mais malheureusement, les gens qui épousent ce médium sont toujours traités en quantité négligeable.

Face à l’inexistence persistante des politique culturelle et de jeunesse dans ce pays, espérons que cette première compilation de slam va servir d’élan à cette manifestation urbaine de sorte que dans les prochains jours les slameurs soient considérés comme des artistes au même rang de ceux qui épousent d’autres disciplines artistiques, dont le chant et le rap.

Frantz Kerby MATHIEU

 

Copyright © Etend’ART / MagHaiti 2018

Commentaires

comments

Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)