Quand le président de la Digicel accuse le CONATEL de corruption

Posted on July 10, 2018, 8:09 pm
3 mins

Port-au-Prince, le 10 juillet 2018 – Quelques heures après les flambées de violence qui se sont produites dans la région de Port-au-Prince et dans quelques villes de province, après l’annonce de l’augmentation du prix des produits pétroliers en Haïti, Maarten Boute s’en est pris au  Conseil National de Télécommunication (CONATEL) sans langue de bois sur son compte Twitter.

« Les opérateurs de télécommunications ont subi des dégâts importants, même pas un appel de courtoisie du Conatel qui n’hésite par contre jamais à nous convoquer pour nous soutirer de l’argent #haiti #investissement  #yenamarre », écrit-il sur sa page personnelle.

 

« On essaye depuis 2 ans d’obtenir une nouvelle License qui nous permettra d’investir davantage dans le pays. Conatel demande des sommes faramineuses et bloque donc nos investissements au détriment de tous les haïtiens qui souffrent de mauvais service », a-t-il continué en réponse à un utilisateur.


A noter que les clients de la Digicel ne pouvaient pas utiliser internet ni placer d’appels internationaux durant une bonne partie de la crise qui a secoué le pays, le week-end dernier. La compagnie en rouge a expliqué que la connectivité internationale avait été endommagée du côté de la Croix-des-Missions, quelques heures après l’émeute.

Le Conatel réagit !

Dans une note de presse publiée sur les réseaux sociaux ce matin, le Conseil National des Télécommunications (CONATEL) dit prend « acte des propos diffamatoires tenus au préjudice tant de l’institution que de son Directeur Général, tout en invitant Mr Boute à passer s’expliquer dans le siège social du CONATEL le jeudi 12 juillet à 11h AM ».

Une invitation que Maarten Boute ne prend pas vraiment au sérieux. « Pas encore reçu formellement et déjà sur les réseaux sociaux… bravo Conatel – bel encouragement encore pour les investisseurs! #haiti », écrit-il en guise de réponse.

A rappeler que lors des dernières joutes électorales, des membres de l’opposition politique avaient accusé cette compagnie téléphonie de publier de faux résultats avant le verdict du Conseil Electoral Provisoire (CEP) au profit du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) – le parti au pouvoir.

© Groupe MagHaiti – Tous droits réservés

Commentaires

comments

Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)