Teyat Timoun : Défendre par le théâtre la situation des enfants en Haïti

Posted on June 05, 2018, 4:32 pm
5 mins

Touchés par la situation des enfants en Haïti, l’Association Quatre Chemins de concert avec Save the Children ont organisé le Samedi 26 mai 2018, une journée de formation autour de la « protection de l’enfant » pour une vingtaine d’artistes haïtiens. Ces derniers auront à animer des ateliers, monter des spectacles avec des enfants dans l’Artibonite, le Nord, le Sud et le Sud-est du pays autour de ladite thématique. Une telle initiative s’inscrit dans le cadre du programme « Teyat Timoun » qui se tiendra du 28 mai au 11 juin 2018.

« Mieux cerner la problématique de la protection de l’enfant, pour mieux l’aborder dans les créations » tel est l’objectif de ces trois (3) heures de formation tenues au local l’Association Quatre Chemins à Pacot. Selon les déclarations de l’intervenant principal Rodrigue Joseph, cette démarche vise à montrer comment l’art, la littérature peuvent au delà du plaisir, contribuer au soulagement des maux sociaux.

En effet, partout dans le monde le Droit des enfants est menacé. Leurs vulnérabilités physique et intellectuelle font d’eux des êtres spéciaux, méritant une protection spéciale. Selon, la Convention relative aux Droits de l’Enfant (1989), tout ce qui porte atteinte au bien-être de cette catégorie sociale sur le plan physique, psychologique, sexuel et même la négligence est de la violence.

Avec une population dont 42% à moins de 18 ans, la protection de l’Enfant devrait préoccuper les dirigeants haïtiens. Cependant, Rodrigue déplore la nonchalance de l’Etat haïtien qui selon lui ne fait pas de cette question une priorité. « Il y a deux éléments qui prouvent que l’Etat haïtien ne fait pas encore de la protection de l’Enfant une priorité : l’absence d’une politique publique de protection de l’enfant et l’absence d’un budget alloué spécifiquement à une telle fin » a martelé Monsieur Joseph qui trouve aberrant l’existence des stratégies de protection de l’Enfant sans une politique définie.

Rodrigue Joseph applaudit cependant, quelques petits efforts qui sont faits en ce qui a trait à une tentative de respect des Droits des enfants en Haïti. « Il y a la constitution haïtienne qui reconnait les enfants comme des sujets de Droit. Haïti a voté et ratifié la Convention en 1995. Et il y a l’Institut du Bien-être social et de la recherche (IBESR) au Ministère des affaires sociales et du Travail et la Brigade de protection des Mineurs, avec 188 comme numéro d’urgence » a-t-il fait savoir.

« Lontan se te chak fèt timoun 10 jen nou te konn tande pale de Institut Bien-être social (IBESR). Kounye a li prezan nan tout depatman peyi a. Menm lè se 3 manb chak biwo yo genyen » a souligné le représentant de Save the Children.

Toutefois, la présence de l’Institut du Bien-être social dans les dix départements du pays est loin de résoudre ce problème aussi profond qu’est la maltraitance des enfants en Haïti. « Etant sous la tutelle du Ministère des affaires sociales et du travail, l’Institut fonctionne sous le budget dudit ministère. Il n’a pas un budget qui est alloué pour être à même de remplir sa mission. L’argent qu’il reçoit est réduit au paiement de ses employés » a-t-il déclaré.

Rodrigue Joseph a souligné que la protection de l’Enfant est l’affaire de tous : les familles, les communautés, l’Etat, et autres. Il a conseillé aux artistes d’appliquer une attitude positive envers les enfants, de monter des spectacles qui charrient leurs réalités.

Soulignons que « Teyat Timoun » est une initiative de l’Association Quatre Chemins, qui vise le développement personnel des enfants par le biais des arts vivants et des arts de la scène.

 

Michaël FORMILUS 

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:
Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)