Un économiste dénonce un article du quotidien Le Nouvelliste

Posted on January 02, 2017, 4:48 pm
4 mins

 

Port-au-Prince, le 1e janvier 2017

Dans une interview exclusive accordée au magazine, notre économiste consultant M. Ronald Jocelyn a rejeté d’un revers de main, pour cause de légèreté intellectuelle, l’article paru sur le site de www.lenouvelliste.com en date du 28 décembre 2016 et intitulé « Le secteur bancaire en bonne santé, UNIBANK mène la danse ». Notre consultant a exhorté du même coup le public en général et les communautés estudiantine et intellectuelle de la finance en particulier à en faire fi.

Parmi les maints quiproquos relevés dans le texte, l’économiste estime que l’auteur n’a pas été capable d’identifier que les états financiers des banques commerciales publiés sur le site web de la Banque centrale sont en milliers de gourdes. Cet état de fait a conduit les sains lecteurs du journal âgé de plus d’un siècle dans un fossé abyssal de confusions sur les chiffres, a martelé l’économiste.



Voici six (6) des multitudes de mauvaises informations relatées dans cet article :

Informations inexactes lues dans l’article           Voici la bonne information
Du 1er juillet au 30 septembre, les institutions bancaires ont accumulé des revenus nets d’intérêt de l’ordre de 2 215 735 gourdes. Du 1er juillet au 30 septembre 2016, les revenus nets d’intérêt du secteur sont de l’ordre de 2 milliards 215.7 millions de gourdes.

Même la plus petite banque du secteur, la BPH, a pu accumuler plus de 33.5 millions de gourdes de revenus nets d’intérêt du 1er juillet au 30 septembre 2016.

… et un bénéfice net de 1 706 342 gourdes. Le bénéfice net du 4ème trimestre est de 1 milliard 706.3 millions de gourdes.
Pour l’exercice précédent, 2014-2015, les neuf institutions avaient affiché 1 942 613.8 gourdes de revenus nets d’intérêt et 912 944.2 de bénéfice net. Pour le 4ème trimestre de l’exercice 2014-2015, le secteur bancaire hors BRH avait affiché 1 milliard 942.6 millions de gourdes de revenus nets d’intérêt et 912 millions 944.2 mille gourdes de bénéfice net.
Pour l’exercice 2015-2016, le bénéfice net cumulé enregistré dans le système est évalué à 8 008 165.2 gourdes Le bénéfice net de l’exercice 2015-2015 s’est élevé à 8 milliards 8.16 millions de gourdes.
La UNIBANK est l’institution qui a accumulé le plus gros bénéfice net avec un montant de 5 269 631.5 gourdes. Les profits de la UNIBANK pour l’exercice 2015-2016 sont de 5 milliards 269.6 millions de gourdes.
… elle est suivie de la BNC qui a eu un bénéfice net 1 050 591.7 gourdes. Les bénéfices nets de la BNC sont de 1 milliard 50.59 millions de gourdes.

Rappelons que le texte original contient plus de trente (30) fautes/erreurs de ce type. À en croire l’économiste-comptable, ces erreurs rappellent les jeunes étudiants en comptabilité qui se précipitent à répondre aux questions sans vérifier la grandeur des montants, a-t-il dit.

N.B. : Les états financiers des banques commerciales sont disponibles sur le lien ci-après : http://www.brh.net/stats_financieres.html

Copyright © 2017 Mag Haiti

 

 

Commentaires

comments

Partagez sur les réseaux sociaux:
Mag Haiti est un média en ligne, basé essentiellement sur la culture haïtienne et orientée vers les communautés haïtiennes (diaspora). Nous diffusons quotidiennement des informations vérifiées sur la culture, la politique, la mode, la musique, la science, la technologie... Nous sommes disponibles sur les réseaux sociaux les plus populaires Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et WhatsApp... Vous pouvez nous joindre par email info@maghaiti.net

Leave a Reply

  • (not be published)